Serge Perreault
4 juin 2010

Une relecture «web» du manifeste Agile

La méthode «Agile» est désormais fortement répandue dans l’industrie du développement logiciel. Depuis la création de cette méthodologie de travail en 2001, de nombreuses entreprises ont adoptées ses valeurs et principes afin d’améliorer leur productivité.

Récemment, alors que je cherchais à m’informer sur l’origine de ce courant de pensée, je suis tombé sur le «manifeste Agile», considéré comme le texte fondateur de cette philosophie organisationnelle. Dans cet article, je vous propose une relecture, une traduction libre recentrée sur le développement web.

Pour un petit rafraîchissement mémoriel, visitez le site web du manifeste Agile (en anglais), vous y trouverez le texte original dont je me suis inspiré pour cette rédaction:

Les valeurs fondamentales du Manifeste Agileversion web

Un travail d’équipe avant tout - Les individus et leurs interactions prévalent devant les processus

Commenter votre code et transférer vos connaissances – L’ergonomie et la simplicité de conception devant la complexité et la contrainte qui imposent la rédaction d’une lourde et coûteuse documentation

Une collaboration étroite – La participation active du client au projet devant la distance et la négociation

La résistance au changement – Répondre positivement aux changements qui s’imposent durant le développement plutôt que de s’accrocher à suivre religieusement le plan initial qui souvent omet, de prendre en considération des impératifs qui se présenteront en cours de route

Les douze principes du Manifeste Agile - version web

Notre plus grande priorité est de satisfaire le client du début à  la fin du projet en lui livrant un site web de grande qualité, exempt de toute défectuosité.

Les changements sont bienvenus tout au long du processus de développement, et ce même tardivement. Cette méthode dite «Agile» devient un atout concurrentiel de l’entreprise et se met chaque jour en application à l’avantage directe du client.

Fournir des sites web entièrement fonctionnels, que ce soit pour des mandats corporatifs de courte durée ou pour d’immenses projets de très grande envergure, avec constamment en ligne de mire, une volonté intangible d’atteindre le délai de production le plus court.

Les gens d’affaires, les artistes et les développeurs doivent travailler étroitement ensemble, tout au long du projet.

Construire des projets autour de personnes motivées. Donnez-leur l’environnement et le soutien dont ils ont besoin, et favoriser le maintien d’une confiance solide envers et entre eux afin d’obtenir le meilleur de leurs savoir-faire.

La méthode la plus efficace de partage et de transmission de l’information à l’intérieur d’une équipe de développement doit toujours se faire par une conversation face-à-face.

La mesure principale du progrès d’une équipe web se perçoit via l’analyse de ses récentes réalisations fonctionnelles.

Le processus «Agile» vise à promouvoir le développement durable. Les auteurs, les concepteurs, les développeurs et les utilisateurs devraient être en mesure de maintenir un rythme de travail constant, et ce, indéfiniment.

Une attention continue à l’excellence technique et au design intelligent améliore considérablement l’agilité de l’équipe.

La simplicité – l’art de maximiser le montant de travail à ne pas faire – est essentielle.

Le choix des meilleures architectures d’information, l’établissement des exigences inhérentes au projet, la création des dessins et modèles de travail doivent émerger de l’auto-organisation des équipes de développement.

À intervalles réguliers, l’équipe réfléchit sur la façon de devenir plus efficaces, puis ajuste son comportement en conséquence.

Quelques liens utiles pour vous renseigner davantage :

http://agilemanifesto.org/
http://scrummethodology.com/
http://etreagile.thierrycros.net/
http://www.fabrice-aimetti.fr/
http://www.slideshare.net/xwarzee/du-manifeste-agile-scrum-2068216





4 Commentaires


4 juin 2010 par Pierre Paul Lefebvre

C'est une façon de pensée très différente de la méthode "habituelle" où les gens préfèrent les courriels/messageries afin de dialoguer.

8 juin 2010 par Luc Plamondon

Une des difficultés qui fait que si peu d'entreprises web adoptent la méthode est de trouver des clients "agiles": pour que le client ET le fournisseur y trouvent leur compte, il faut que les deux embarquent dans le jeu. Par exemple, tu dis que "les changements sont les bienvenus même tardivement"... oui, mais il faut à ce moment s'entendre sur une extension des délais de livraison ou sur la priorisation de certaines fonctionnalités plutôt que d'autres, sinon la relation d'affaires ne durera pas. C'est peut-être ce qui explique que la plupart des gens qui m'ont parlé de cette méthode ne l'ont expérimentée qu'au sein de grandes entreprises dans lesquelles un département X était le "client" du département d'informatique. Je serais intéressé à avoir des témoignages de gens qui pratiquent cette méthode avec des clients externes.

22 juillet 2010 par Xavier

Bonsoir. Je suis d'accord avec Luc Plamondon, sur le fait qu'il faille que le client adhère aux méthodes Agile. Cependant ce n'est pas destiné qu'aux entreprises de grande envergure, et bien souvent de "petits" freelances travaillent dans ce sens (sans même le savoir pour certains) Pour ma part, de freelance à ma propre PME j'ai toujours fonctionné ainsi, et progressé dans cette méthode. Au sein du groupe où j'excerce aujourd'hui le role de directeur NTIC, Je suis plutôt confronté à des supérieurs très axés sur les méthodes traditionnelles. Je pense que c'est surtout du au secteur d'activité, mais pour mon expérience, plus l'entreprise cliente est grande, moins la méthode Agile est appliqué (et le changement fait souvent peur en France). De cette expérience si tu veux des informations, je suis à ta disposition, puisque tu semblais intéressé (mais j'arrive peut être un peu tard ;o) Xavier

13 août 2010 par Luc Plamondon

Xavier: Ton expérience selon laquelle certains domaines d'affaires sont plus réceptifs à la méthode Agile est un élément nouveau dans tout le discours "agile" que j'ai entendu jusqu'à maintenant. Je le crois aisément. As-tu des exemples?